Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 May

16 mai 1770: Acte de mariage du dauphin Louis [futur Louis XVI] et de l’archiduchesse Marie-Antoinette

Publié par Louis XVI  - Catégories :  #Mariage, #Versailles

16 mai 1770: Acte de mariage du dauphin Louis [futur Louis XVI] et de l’archiduchesse Marie-Antoinette

Acte de mariage du dauphin Louis [futur Louis XVI] et de l’archiduchesse Marie-Antoinette, le 16 mai 1770.

Registre des mariages de la paroisse Notre-Dame, 1770.

Coll. Archives communales de Versailles, GG 209

Ensuite tandis que le grand aumônier de France et l'humble curé de la paroisse apposent leur signature, le cortège se reforme : le dauphin passant à son rang immédiatement avant le roi, la dauphine, venant la première derrière eux. Le cortège se reforme et traverse à nouveau le Grand appartement où se pressent les 5 000 personnes. Des murmures d'admiration saluent le passage des jeunes mariés. Il y a encore des milliers de personnes entrées durant la messe dans le grand appartement et la galerie, mais la porte centrale du salon de la Paix s'est à peine fermées sur la dernière dame de la dauphine, que les suisses font évacuer toutes les pièces afin de les disposer pour le soir : les tapissiers des menus retirant immédiatement les gradins, plaçant les barrières et dressent les tables pour le jeu. Retournée dans l'appartement du rez de chaussée, la dauphine reçoit les serments des officiers de sa maison par un défilé de révérences et d'hommage : ils doivent " prêter serment" entre ses mains, en présence du comte de St Florentin, ministre de la maison du roi. D'abord la dame d'honneur, les 12 dames du palais, viennent le chevalier d'honneur, le premier maître d’'hôtel, le premier aumônier, le surintendant des finances de la maison, les intendants, les trésoriers, les gentilshommes servants, le secrétaire des commandements, le premier écuyer et les contrôleurs généraux. Ceux ci ont eux mêmes reçus au préalable, le serment des employés subalternes. M de St Florentin dit les noms et indique les fonctions à la dauphine. Ensuite la comtesse de Noailles présente les ambassadeurs et les ministres des cours étrangères. Les présentations faites, le duc d'Aumont, premier gentilhomme de la chambre du roi en exercice, s'avance et donne, au nom de son maître, une clef d'or à la princesse. La Dauphine ouvre alors un cabinet de velours rouge, brodé d'or, qui contient sa " corbeille de mariage" Les présents officiels du roi sont une parure d'émail bleu avec chaîne de diamants, un étui de coté, une boite de poche et un éventail entouré de diamants où l'art parisien s'est surpassé lui même pour la dauphine. dans les tiroirs du cabinet, la princesse trouve, tout soigneusement étiquetés, des objets de souvenir, montres , étuis ciselés qu'elle distribue ensuite de sa main aux personnes présentes, enchantée d'être conviée déjà à faire tant d'heureux. Dans leur biographie sur Marie Antoinette, les auteurs les Goncourt ont donné le détail des présents de cette célèbre corbeille de mariage. Dans quelques heures, après un dîner servi en petit couvert dans l'appartement de la reine, va commencer le jeu de lansquenet dans la grande galerie, le feu d'artifice que l'on espère maintenir car l'orage gronde et le festin royal qui va réunir les 22 convives de la famille royale.

Commenter cet article

Archives

À propos

Louis XVI au jour le jour