Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 Feb

25 février 1745: Le bal des ifs

Publié par Louis XVI

25 février 1745: Le bal des ifs

Le bal des ifs à Versailles

Le bal des ifs à Versailles ici immortalisé par le peintre Charles Nicolas Cochin fut donné dans la nuit au 25 au 26 février 1745 à l’occasion du mariage du Dauphin avec l’infante Marie Thérèse d’Espagne.

Ce bal costumé réunit pas moins de 15.000 invités !

C’est au cours de cette soirée que Louis XV rencontre à nouveau son grand amour la future marquise de Pompadour pour ne plus la quitter.

Le bal se termine le lendemain à 8h30.

Tout au long des festivités, les jeunes femmes cherchent en vain le roi qui est également déguisé en…if.

Deux jours après le mariage religieux du dauphin (23 février 1745), les festivités s'achèvent avec ce « bal des ifs », resté célèbre pour plusieurs raisons. Le roi Louis XV a souhaité qu'il s'agisse d'un bal masqué pour pouvoir se mêler incognito à la foule.

Le nombre des personnes devant assister à cette fête est considérable: 15 000 personnes attendent l'ouverture du Grand Appartement, les premiers arrivés s'installant dans le salon d'Hercule. Parmi les masques, on trouve des Arlequins, des « sauvages », des Turcs, des Arméniens, des diables1.

À 23h 30, les portes s'ouvrent et découvrent d'immenses buffets prévus pour cette multitude.

La période étant celle de Carême, aucun plat de viande ne figure sur les tables mais les préparations de poissons voisinent avec d'immenses pyramides de fruits, de confiseries et de gâteaux

Seuls sont présents pour recevoir les invités, la reine Marie Leszczynska en grand habit de cour, et le couple des jeunes mariés déguisés en berger et en bergère.

Le roi est absent.

Quelque temps après l'ouverture du bal apparaissent huit personnages déguisés en ifs taillés parmi lesquels on devine que se trouve le roi. Il est toutefois impossible de l'identifier parmi ses comparses. Chacun tente de percer l'incognito du souverain mais les huit ifs réagissent tous de même manière, de façon muette, s'inclinant royalement devant les dames

C'est lors de ce bal que Louis XV, protégé par son déguisement, manifeste de façon claire son intérêt à Jeanne-Antoinette Poisson, épouse Le Normant d’Étiolles, future marquise de Pompadour, qu'il a croisée peu avant lors d'une chasse en forêt de Sénart

Le bal se termine le 26 février 1745 à 8h 30 du matin

Commenter cet article

Archives

À propos

Louis XVI au jour le jour