Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 Feb

Dépenses des Enfants de France

Publié par Louis XVI  - Catégories :  #Louis XVII

Dépenses des Enfants de France
Dépenses des Enfants de France

DEPENSES DES ENFANTS DE FRANCE.

Important et très intéressant ensemble d’environ 15 documents, copies manuscrites, fac-similés et documents officiels sur la vie quotidienne de Madame Royale, du futur Louis XVII et des membres de la famille royale, comprenant: l’extrait du livre dépenses de Cléry: « Recette de ma place de valet de chambre de M. le Dauphin et de celle de ma femme à la musique du roi, pour l’année 1791 »; un reçu daté du 4 octobre 1774 sur la fourniture à Madame Adélaïde de France de pièces d’orfèvrerie commandés entre le 16 mars 1789 et le 2 juillet 1790, « Récompenses aux personnes qui servent près des Enfants de France, lors de l’année 1790 » signé pour le roi par le comte de Saint-Priest, sur ce document apparaissent au service du Dauphin: Melle Julie Françoise Genet Rousseau à qui l’on remet 200 livres, Mesdames Pollard-Lemoine et Leschevin de Billy de Neuville (première femmes de chambre): 300 livres, etc…

Au Service de Madame la fille du Roy, à Christine du Four de Mont Louis de Freminville la somme de 300 livres, à Marie-Antoinette de Tourmont la somme de 200 livres, etc… pour une somme totale de 6 200 livres. « Mémoire des montures des bonnets et rubans de nuit, fait par moi Desjardin pour le service de Madame, (...) Madame la Marquise de Tourzel, (...) le 4 avril 1792 », « Etat des gratifications extraordinaires accordées par le roi le 17 janvier 1791 sur la proposition de Madame la gouvernante des Enfants de France », « Etat général des dépenses ordonnées par Madame de Polignac pour le service des enfants de France depuis le 22 octobre 1782 jusqu’au 1er janvier 1788 »; « Les dépense faites pour Monseigneur le Dauphin » sur ce document, le Vicomte de Beauchesne a noté « le compte est de la main de M. Hue, la date du paiement est de la main de M. de Laulanbier, argentier des enfants de France »; « Etat de la dépense journalière des enfants de France ordonné par Madame la marquise de Tourzel gouvernante des enfants de France et surintendante de leur maison, le 4 janvier 1792 », le dernier document du dossier contient deux notes manuscrites qui selon les indications du Vicomte de Beauchesne seraient de la main de madame de Tourzel.

Dont l’une est datée du 24 mars 1792: « J’ai reçu de Madame la marquise de Tourzel la somme de deux cents livres pour différents objets pour Monseigneur, signé Beyer (physicien aux menus plaisirs du roi, qui a présenté une petite arquebuse à M. Le Dauphin) », et l’autre datée du 1er mars (1792) et signée de Koucharsky: « J’ai reçu de Madame la marquise de Tourzel la somme de six cents livres pour un des portraits de Monseigneur le Dauphin (célèbre portraitiste de la famille royal). 39 pages, in-folio.

Par ce document nous apprenons ainsi, que pour la chambre de Monseigneur le Dauphin, sont employés deux premières femmes de chambre: Mesdames de Neuville et Le Moine; huit femmes ordinaires ; deux valets de chambre: Messieurs Villette et Cléry; un valet de chambre barbier: Monsieur Carpentier; deux garçons de chambre ordinaires : Messieurs Fontaine et Allard; une femme de garde-robe aux atours : Mademoiselle Radoux; une porte chaise d’affaires: Madame Grandin et une blanchisseuse: Madame Frestel.

C’est en résumé l’ensemble des dépenses relatives à l’éducation des enfants de France, totalisant 400 000 livres.

A titre de comparaison, le roi avait assigné une somme annuelle de 700 000 livres pour l’éducation du duc d’Angoulême et du duc de Berry, censée être théoriquement nettement moins dispendieuse que celle de Monseigneur le Dauphin et Madame la fille du roi.

Commenter cet article

Archives

À propos

Louis XVI au jour le jour