Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 Feb

Treize notes et documents manuscrits écrits par Gomin

Publié par Louis XVI  - Catégories :  #Louis XVII

Treize notes et documents manuscrits écrits par Gomin
Jean-Baptiste Gomin (1757-1841)
Ensemble de treize notes et documents manuscrits écrits par Gomin, gardien des enfants de France à la prison du Temple, concernant le jeune Louis XVII.

« Laurent quitta la garde du Temple, le 31 mars (il est mort à Cayenne) il fut remplacé par le Sieur Lasne » – « 27 juillet de l’An 8, Laurent et Gomin ont précédé Lasne de 248 jours, et au … Lasne ont été les dignes successeurs de Simon, même plus exécrables car du temps de Simon, on avait l’intérêt personnel de ne point le laisser manger par . puisqu’ils habitaient la même chambre, mais après qu’il ait quitté le temple jusqu’au 27 juillet » – « Dans le château (Temple) était la plupart de la garde, il y avait au milieu de l’entrée par le château à la tour un mur au milieu duquel était un guichet fermé de deux postes et deux gardiens, qui y couchaient, je me rappelle de leur nom, l’un des deux Richard, l’autre Marcel et à droite dans le mur une porte chatière fermée de verrou et de barre, ce dont ils étaient à la garde des deux quotidiennement. C’est par cette porte que passait Louis XVI, c’est par cette porte aussi que nous avons fait passer Madame, le jour de son départ. » – « Noms des employés au service du Temple, il y avait à la porte, 1ere donnant sur la rue du Temple, Darcque portier ne laissait entrer personne à moins qu’il ne soit porteur d’une carte signée du commissaire du Temple. En entrant à droite logeait l’économe, nommé Lienard, ancien chambre du comité révolutionnaire de la section des Lombards … la porte qui traversait le château à droite et à gauche était la garde montante de l’intérieure .il y avait une sonnette qui correspondait à la salle des gardiens. » – « Le 8 novembre, le comité général avait adjoint Gomin à Laurent comme gardiens des enfants de Louis XVI et chaque jour, l’un des comités civils des sections de Paris envoyait au temple un des membres pour y remplir durant 24 heures les fonctions de commissaire.

Voici de quelle manière se faisait l’installation.

Arrivé à midi, le commissaire recevait de celui qu’il remplaçait les instructions des comités de la convention relatives aux devoirs à remplir pour la surveillance de chacun des prisonniers et l’injonction de ne point faire en sorte que le frère et la sœur se promènent en même temps.

Le commissaire sortant et les gardiens conduisaient le nouveau commissaire pour reconnaitre le jeune prince, il en était fait sur le registre du temple, une mention qui signait celui qui entrait en fonction »

Provenance: collection Jean-Baptiste Gomin (1757-1841), puis collection du Vicomte Alcide-Hyacinthe du Bois de Beauchesne (1804-1873).

Commenter cet article

Archives

À propos

Louis XVI au jour le jour