Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
02 Apr

03 avril 1784

Publié par Louis XVI

03 avril 1784

Retour, présentation, dignité de vice-amiral de la mer des Indes, entrées de la chambre et chevalier du Saint-Esprit pour le bailli de Suffren

3 avril 1784

retour, présentation, dignité de vice-amiral de la mer d'Inde et entrées de la chambre Le bailli de Suffren, héros de l’Inde, mandé à Versailles par Louis XVI, s’est d’abord rendu, à 14h30, chez le maréchal de Castries, secrétaire d’état à la Marine.

A la vue bailli de Suffre, étant à table, le maréchal de Castries quitte son dîner pour l’embrasser.

Ensuite, il le conduit sur le champ dans les petits appartements, où Louis XVI et Marie Antoinette dînent avec Monsieur, Mgr le comte d’Artois et Madame.

Dès que le premier gentilhomme de la chambre l’a annoncé, ils quittent tous leurs sièges pour aller à la rencontre du bailli de Suffren.

Louis XVI, l’ayant pris par la main, le présente à Marie Antoinette.

Monsieur et Mgr le comte d’Artois l’embrassent.

Louis XVI lui annonce qu’il est fait cordon bleu.

Après cette entrevue, Marie Antoinette retourne dans son appartement où le bailli de Suffren lui est présenté une seconde fois et officiellement par le maréchal de Castries.

Elle lui dit les choses les plus affectueuses et les plus obligeantes.

Pendant ce temps, la duchesse de Polignac, Gouvernante des Enfants de France, amène Mgr le Dauphin et Madame Royale.

Marie Antoinette présente elle-même, le bailli de Suffren, à ses enfants.

Une réception aussi flatteuse l’attendait chez Monsieur où ce dernier embrasse le bailli de Suffren et le presse contre son sein.

Mme la comtesse d’Artois, qui ne recevait personne ce jour-là, veut que le bailli de Suffren lui soit présenté.

C’est la seule personne qui entra chez elle.

Puis, le bailli de Suffren, se présente chez Mgr le duc d’Angoulême qui est à son travail.

Il se lève et s’avance vers le bailli pour le complimenter: « Je lisais dans ce moment l’histoire des hommes illustres ; je quitte mon livre avec plaisir puisque j’en vois un »

Se retirant avec le bailli de Suffren, le maréchal de Castries lui dit que le Roi crée pour lui, seulement, la dignité de vice amiral de l’Inde.

Le premier gentilhomme de la chambre lui dit que le Roi lui accorde aussi les entrées de la chambre.

Pendant son retour dans l’appartement du maréchal de Castries à l’aile des ministres où on va lui donné à dîner, la cour du château retentit des battements de mains.

4 avril 1784

présentation au Lever du Roi Accompagné par son ami le comte d’Estaing, le bailli de Suffren, est présenté, par le duc de Penthièvre, au Lever du Roi.

L’antichambre de l’œil de Bœuf offre une assemblée nombreuse et choisie de la haute noblesse curieuse de voir ce héros.

 

18 avril 1784

prestation de serment du bailli de Suffren pour la dignité de vice-amiral de la mer des Indes Le bailli de Suffren prête serment, entre les mains du Roi, pour la place de vice-amiral.

C'est la quatrième charge de vice amiral pour le bailli de Suffren et qui doit être supprimée après lui: vice amiral ès mer de l’Inde.

9 mai 1784

nomination dans l'Ordre du Saint-Esprit Les chevaliers, commandeurs et officiers de l’Ordre du Saint-Esprit se sont assemblées dans le Cabinet du Roi, où Louis XVI tient un chapitre extraordinaire dans lequel il nomme, le bailli de Suffren, chevalier de l’Ordre du Saint-Esprit.

Commenter cet article

Archives

À propos

Louis XVI au jour le jour