Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 Apr

23 avril 1840

Publié par Louis XVI

23 avril 1840

Gomin Jean-Baptiste (1757-1841)

Lettre autographe signée Gomin adressée au Vicomte Alcide de Beauchesne, Paris, le 23 avril 1840, 1 page, collée sur une feuille cartonnée avec annotations manuscrites de la main de Beauchesne, expliquant : « (…) après avoir pris connaissance de mon ouvrage sur cet infortuné prince »

Cette pièce fut utilisée comme document dans l’ouvrage écrit par Beauchesne sur la famille royale et Louis XVII.

On y joint la copie manuscrite de l’acte de naissance de Gomin, extrait du registre des actes de naissance de l’An 1757 de la paroisse Saint Louis en l’Ile, établi le 26 octobre 1827, avec cachet à sec aux armes de France de la Préfecture de la Seine.

La minute de la lettre de Madame Gomin, remettant en souvenir de son mari, les éléments suivants:

1°) le récit de Madame Royale indiquant les portes de Paris à Huningue,

2°) la relation du voyage fait par Madame Royale écrite de sa main,

3°) deux pièces en vers composées par Madame Royale dans la prison du Temple,

4°) un mot d’audience pour Gomin de la main de Madame Royale,

5°) des cheveux du roi, de la reine, de Madame Royale et de Louis XVII.

Et le brouillon de la lettre écrite par le Vicomte de Beauchesne à la veuve de Gomin en remerciement des souvenirs ayant appartenu à la famille royale, précieusement conservés par Gomin qu’elle lui fit remettre en souvenirs de son défunt mari:

« Je suis profondément touché de la preuve de confiance et d’estime dont vous m’avez honoré, en me léguant ces précieuses reliques… je me ferais un devoir de les conserver entre mes mains…conformément à vos instructions et celles de M. Gomin, Paris, le 3 juin 1841 », il précise au dos de ce document: «que cette date est le jour de la réception de V. Hugo à l’Académie ….»

« Monsieur de Beauchesne, il n’y a rien de plus vrai que ce que vous venez d’écrire sur les derniers moments du Dauphin, sur ses conversations et sur sa mort. Vous vous êtes bien rendu compte aussi de tous mes sentiments et je vous en remercie de tout mon cœur. Recevez l’assurance de mon respect et de ma reconnaissance et j’ai l’honneur d’être votre très dévoué serviteur»

Gomin

Provenance: collection Jean-Baptiste Gomin (1757-1841), puis collection du Vicomte Alcide-Hyacinthe du Bois de Beauchesne (1804-1873)

Commenter cet article

Archives

À propos

Louis XVI au jour le jour