Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
04 Apr

05 avril 1794 (16 germinal): Exécution de Danton et de ses partisans.

Publié par Louis XVI  - Catégories :  #Calendrier

5 avril
(16 germinal)

 Exécution de Danton et de ses partisans
 
Les « Indulgents », dont notamment
 


A Fabre d'Eglantine , dans la même charrette, et qui n'en menait pas large, Danton dit goguenard: "Allons, toi qui aime tellement les vers, tu vas maintenant en faire par milliers !"

Camille Desmoulin au contraire geignait, pleurait, s'arrachait les cheveux, avait dû être hissé de force dans la charrette.
http://home.nordnet.fr/blatouche/herault2.jpgHérault de Séchelles tâcha de lui insuffler du courage: "Camille, montrons que nous savons mourir ! "

Au pied du "rasoir national" (qui rasait d'un peu trop près, disons-le ...) Danton voulut serrer Hérault dans ses bras, mais Sanson les sépara:
"Veux-tu donc être plus cruel que la mort ?, tonitrua Danton. Bah ! tu n'empêcheras pas nos têtes de s'embrasser au fond du panier ! "
Au moment où les charrettes débouchèrent sur la place de la Révolution, Danton aperçu l'échafaud.
 
Sanson le regarda avec attention et cela déplut à Georges Danton qui poussa le bourreau du coude en lui disant :
« N'as-tu pas une femme et des enfants ? »
 
Sanson lui répondit que oui.
 
Danton reprit :
« Moi aussi. Eh bien ! Pensant à eux, je redeviens un homme »
 
Il baissa la tête et murmura :
« Ma femme bien-aimée, je ne te reverrai plus ; mon enfant, je ne te verrai donc pas »
 
La charrette stoppa.
 
Il secoua sa tête et descendit en disant :
« Danton, point de faiblesse »
 
Invisible dans la foule qui entourait l'échafaud, le fidèle abbé Grayo était venu assister aux derniers instants de Danton qu'il avait marié religieusement, dans le secret, en juin 1793.
 
Lorsque Camille Desmoulins arriva près de Sanson, il lui demanda de lui rendre un dernier service : prendre une mèche de cheveux et la porter à sa belle-mère, Mme Duplessis.
 
Il regarda le ciel et se laissa conduire sur la bascule, répétant à plusieurs reprises le nom de Lucile.

Hérault des Seychelles monta ensuite, et Danton avec lui, sans que personne n'osa s'y opposer.
 
Les aides avaient déjà saisi Seychelles que Danton s'approchait pour l'embrasser. Seychelles, poussé vers la bascule, ne put lui rendre ce dernier adieu.
 
Danton s'écria :
« Imbéciles ! Empêcherez-vous nos têtes de se baiser au fond du panier ? »
Il regarda mourir son ami avec grand sang-froid.
 
La bascule n'était pas encore débarrassée, la lunette nettoyée, qu'il s'avança.
Sanson le retint. Danton haussa les épaules :
« N'oublie surtout pas de montrer ma tête au peuple, il n'en voit pas tous les jours de pareille ! »
 
Puis ce fut la fin.
Lorsque, selon son dernier voeu, on promena sa tête autour de l'échafaud, quelqu'un cria :
« Vive la République ! »
 
Les cris étaient circonscrits aux alentours de la guillotine.

Claude Bazire et François Chabot moururent le même jour avec Danton.

Michel Benoit
Commenter cet article

Archives

À propos

Louis XVI au jour le jour