Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
07 Sep

08 septembre 1793: Le tutoiement devient obligatoire

Publié par Louis XVI  - Catégories :  #[1789-1793]


Sous l'Ancien Régime, le tutoiement était quasiment inconnue, surtout sous les règnes de Louis XIII et de Louis XIV.

On ne tutoyait que les valets et les gens très inférieurs. Entre amis, généralement, le vous était conservé. Le tutoiement aurait été considéré comme une grossière impertinence : "Une personne de quelque distinction, nous dit Saint Simon, même fort éloignée des maisons souveraines d'Allemagne, en parlant de ses parents en allemand, ne dit jamais autrement que monsieur mon père, madame ma mère, mademoiselle ma soeur, monsieur mon frère, monsieur mon oncle, madame ma tante, monsieur mon cousin, et supprimer le "monsieur" et le "madame" serait une grossièreté pareille à tutoyer par mi nous."

Au XVIème siècle, au contraire, le tutoiement était utilisé par beaucoup de savants dans leurs lettres d'érudition.

Le 8 septembre 1793, la Convention désireuse de faire porter au tutoiement un caractère d'égalité entre les citoyens, le décret obligatoire dans les administrations, et l'impose à l'égard de tous, quel que soit leur métier, fonction ou position hiérarchique.

Pour l'occasion, l'auteur Louis François Archambault, dit Dorvigny, compose une comédie intitulée La Parfaite Egalité ou les Tu et les Toi : "Il n'y a pas de vous dans la République et tous les citoyens sont des toi. "

L'auteur dramatique Aristide Valcour écrit de son coté Le Vous et le Toi, pièce que le Moniteur Universel engage les citoyens à aller voir : "Tous ceux qui ont encore quelque répugnance à prononcer ce Toi, qui doit être le lien de la fraternité universelle, à aller au théâtre de la Cité, applaudir Le Vous et le Toi.

Sans doute, comme le firent tous ceux qui assistèrent à la première représentation, ils sortiront en tutoyant leurs voisins.

La mode du tutoiement passera dès la chute de Robespierre, c'est à dire moins d'un an après l'obligation de l'employer imposée par la loi.

Commenter cet article

Archives

À propos

Louis XVI au jour le jour