Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 Jan

19 décembre 1793: Jean-Baptiste Cléry raconte

Publié par Louis XVI  - Catégories :  #Journal de Cléry

Le Samedi dix-neuf, à neuf heures du matin, un Municipal nommé Gobeau entra un papier à la main: il étoit accompagné du concierge de la Tour nommé Mathey qui portoit une écritoire.

 

 

Le Municipal ditau Roi qu'il avoit ordre d'inventorier les meubles et autres effets: Sa Majesté me laissa avec lui et se retira dans sa tourelle.

 

Alors sous le prétexte d'un inventaire, le Municipal se mit à fouiller avec le soin le plus minutieux, pour être certain, disoit-il, qu'aucune arme, ni instrument tranchant n'avoient été cachés dans la chambre de Sa Majesté.

 

Il restoit à fouiller un petit bureau dans lequel étoient des papiers: le Roi fut contraint d'en ouvrir tous les tiroirs, de déplacer et de montrer chaque papier l'un après l'autre. 

 

Il y avoit trois rouleaux au fond d'un tiroir: on voulut en examiner le contenu. 

 

"C'est, dit le Roi, de l'argent qui ne m'appartient pas, il est à monsieur de Malesherbes, je l'avois préparé pour le lui rendre."

 

Les trois rouleaux contenoient trois mille livres en or; sur chaque rouleau, le Roi avoit écrit de sa main à monsieur de Malesherbes.

Pendant qu'on faisoit les mêmes recherches dans la Tourelle, Sa Majesté rentra dans sa chambre et voulut se chauffer.

 

Le concierge Mathey étoit dans ce moment devant la cheminée tenant son habit retroussé, et tournant le dos au feu.

 

LeRoi ne pouvant se chauffer qu'avec peine par un des côtés, et l'insolent concierge restant toujours à la même place, Sa Majesté lui dit avec quelque vivacité de s'éloigner un peu. Mathcy se retira; les Municipaux sortirent aussi après avoir terminé leurs recherches.

Le soir le Roi dit aux Commissaires de demander à la Commune les motifs qui s'opposoient à l'entrée de ses conseils dans la Tour, désirant au moins s'entretenir avec monsieur de Malesherbes; ils promirent d'en parler, mais l'un d'eux avoua qu'il leur avoit été défendu de faire part au Conseil général d'aucune demande de Louis XVI à moins qu'elle ne fût écrite et signée de sa main.

 

"Pourquoi, répondit le Roi, m'a-t-on laissé depuis deux jours ignorer ce changement?"

 

Il écrivit alors un billet, et le remit aux Municipaux: on ne le porta que le lendemain matin à la Commune.

 

Le Roi demandoit de voir librement ses conseils, et se plaignoit de l'arrêté qui ordonnoit de le garder à vue le jour comme la nuit.

 

On  doit sentir, écrivoit-il à la Commune, que dans la position où je me trouve, il est bien pénible pour moi de ne pouvoir être seul, et de ne point avoir la tranquillité nécessaire pour me recueillir

 

Commenter cet article

Archives

À propos

Louis XVI au jour le jour