Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 Feb

24 février 1745: Bal paré du Mariage du Dauphin dans la salle du Manège

Publié par Louis XVI  - Catégories :  #Calendrier

 

Le Jeudi 24 février 1745

Bal paré du Mariage du Dauphin dans la salle du Manège

Le lendemain du mariage, le 24 février 1745, il n’y eut que des présentations à la Dauphine en la fin de la matinée puis un après-midi de tranquillité avant les autres festivités qui seront offerte à la Cour et au peuple

Un bal paré avait été programmé à partir de 6 heure du soir, dans la salle du manège, modifiée et allégée en une salle de bal avec un gradin pour 150 musiciens avec rangées de sieges , placés protocolairement suivant le schéma ci dessous :

A : le roi. B : la reine. C : la dauphin. D : la dauphine. E : Madame. F : Madame Adélaïde. G : Madame de Chartres. H : la princesse de Conti. I : Dames d’honneur des princesses. J : Madame de Modène. K : Mademoiselle. L : Mle de Sens. M : Mle de la Roche-sur-Yon. N : Madame de Penthièvre. O : les princes. P : les ambassadeurs. Q : dames d’honneur des princesses. R : services du roi, de la reine et des Enfants de France. S : les dames dansantes. T : les seigneurs dansants. U : les dames non dansantes. V : les seigneurs non dansants.

La salle de ce bal a ete gravée par Cochin et l'estampe tirée à plusieurs exemplaires.

C’est pour ce bal de Cour que fut envoyé le fameux billet d’invitation , signé par le comte de Bonneval, Grand Maitre des Cérémonies . Plusieurs centaines de cartons – on disait alors billet – avait été envoyé à un grand nombre de dames et gentilshommes de la Cour : Au milieux de guirlandes d’amours qui se lutinent, on pouvait lire le libellé suivant :


D'autres invitations nominatives spéciales étaient transmises uniquement aux dames, car c'etait l'usage :
En voici le libellé :
« Madame
M le Duc de Richelieu a reçu ordre du roi de vous avertir de sa part qu’il y aura bal à Versailles, mercredi 24 février 1745, à cinq heure du soir. Sa Majesté compte que vous voudrez bien vous y rendre
Les dames qui danseront seront en grandes boucles"


A ce bal, il n’y eut que la Cour, selon les dires d’un participant , que des invités marqués et très peu de personnes particulières qui n’entreront que sur recommandations des premiers officiers du roi.

Tous les danseurs furent en cheveux longs avec des allonges ou en perruques naturelle, ceux qui ne danseront pas auront la permission d’avoir deux petites cadenettes à leurs cheveux, mais point de bourse, qui est à présent la coiffure générale de tous les gens d’épée, mais pas apparemment ne convient pas au cérémonial »

La venue de la famille royale fut faite, au manége, comme pour le ballet, en carrosses à travers la place d’armes bondée de curieux.

 

Commenter cet article

Archives

À propos

Louis XVI au jour le jour