Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 Jul

28 juillet 1794: Maximilien Robespierre

Publié par Louis XVI  - Catégories :  #Calendrier

École française du XVIIIe siècle, Portrait de Maximilien Robespierre musée Carnavalet

Maximilien Marie Isidore de Robespierre 

  ou            

Maximilien Robespierre       

 

né le 6 mai 1758 à Arras (Artois)  

 

guillotiné le 28 juillet 1794 à Paris, place de la Révolution

 

avocat et un homme politique français.     

 

Fichier:RobespierreSignature.jpg

Principale figure des Montagnards sous la Convention, il incarna la « tendance démocratique » de la Révolution française.

 

Il demeure l'un des personnages les plus controversés de cette période, surnommé « l'Incorruptible » par ses partisans, et qualifié de « tyran » ou de « dictateur sanguinaire » par ses ennemis pendant la Terreur et après Thermidor.

 

Ce 28 après-midi, les prisonniers furent conduits au Tribunal révolutionnaire où Fouquier-Tinville fit constater l’identité des accusés qui, mis hors-la-loi, ne bénéficiaient pas de défense.

 

 

Ainsi Robespierre fut condamné sans procès et guillotiné l'après-midi même du 10 thermidor, sous les acclamations de la foule, en compagnie de vingt et un de ses amis politiques, dont Saint-Just et Couthon ainsi que son frère, Augustin Robespierre.

 

Les vingt-deux têtes furent placées dans un coffre en bois, et les troncs rassemblés sur une charrette.

 

On jeta le tout dans une fosse commune du cimetière des Errancis et l’on répandit de la chaux, afin que le corps du « tyran » Robespierre ne laisse aucune trace.

 

Le lendemain et le surlendemain, 83 partisans de Robespierre furent également guillotinés.

 

En 1840, des partisans de Robespierre fouillèrent le sol du cimetière des Errancis, alors fermé depuis une trentaine d’années, sans découvrir aucun corps.

 

Sa chute contribua à abattre le gouvernement révolutionnaire et la République démocratique et sociale que celui-ci avait tenté de fonder, emportés par la réaction thermidorienne  .

 

Ceux qui avaient organisé la Terreur et en avaient largement profité en mettant la main sur les biens des nobles et des banquiers exécutés chargèrent Robespierre de tous leurs méfaits, n'hésitant pas à falsifier les documents historiques.

 

Dès sa chute, tous les Duplay furent emprisonnés, parfois pour des années. Éléonore Duplay ne se maria jamais et vécut le reste de sa vie dans le regret de son grand homme.

 

Fichier:Execution robespierre, saint just....jpg

Exécution de Robespierre et de ses partisans, estampe de Prieur (Bibliothèque nationale de France, Paris)

Cliquez sur la gravure pour plus de détails

 

 

Exécution de Saint-Just, Couthon et d'autres Robespierristes.

 

 

Georges Couthon

Couthon1.gif

Georges Auguste Couthon

également connu sous le nom d' 

Aristide Couthon

 

né le 22 décembre 1755 à Orcet

guillotiné le 28 juillet 1794, place de la Révolution, à Paris

 

homme politique français 

 

personnalité de la Révolution française.

 

 

 

Augustin de Robespierre 

http://a353.ac-images.myspacecdn.com/images01/5/l_12695ddbe6b13f1542c18d214a6513c0.jpg

Augustin Bon Joseph de Robespierre

communément nommé  

Augustin Robespierre, ou  

Robespierre le Jeune

 

né à Arras le 21 janvier 1763  

mort à Paris le 28 juillet 1794

 

député de Paris à la Convention nationale en compagnie de son frère aîné Maximilien.

 

 

Louis Antoine Léon de Saint-Just 

Pierre-Paul Prud'hon, Portrait de Louis de Saint-Just (1793), musée des Beaux-Arts de Lyon
Louis Antoine Léon de Saint-Just 
 
homme politique français
né à Decize (Nièvre) le 25 août 1767 
 
mort à Paris le 28 juillet 1794 (10 thermidor an II), à 26 ans, qui se distingua pour son intransigeance sous la Terreur.
 
Il fut surnommé
« l'archange de la Terreur »
ou encore
« l'archange de la Révolution »

 

Commenter cet article

Archives

À propos

Louis XVI au jour le jour