Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 Jun

Juin 1778: Le Petit Théâtre de Marie-Antoinette

Publié par Louis XVI  - Catégories :  #Versailles

Le Petit Théâtre de Marie-Antoinette

Architecte Richard Mique - 1778/1780
 
Décor en bois et carton-pâte.
 
L'extérieur, très simple, cache une salle ovale richement décorée.
 
Plafond du peintre Lagrenée.
 
Marie-Antoinette y joua et chanta plusieurs fois, en particulier lele de Rosine dans le Barbier de Séville de Beaumarchais 1785.
 
Le Petit Théâtre de Marie-Antoinette  
Le Petit Théâtre de Marie-Antoinette
Le Petit Théâtre de Marie-Antoinette
 


File:Théâtre de la Reine - salle.jpg

Le Petit Théâtre de Marie-Antoinette
 
Le Petit Théâtre de Marie-Antoinette
Le Petit Théâtre de Marie-Antoinette
 
Le Petit Théâtre de Marie-Antoinette
 
Le Petit Théâtre de Marie-Antoinette
 
 Vue de l'arrière du Théâtre
 
Le Petit Théâtre de Marie-Antoinette

Le théâtre de la Reine est un théâtre construit pour la reine Marie-Antoinette par l'architecte Richard Mique de juin 1778 à juillet 1779.

Il est situé dans le domaine du Petit Trianon, dans le parc du château de Versailles, dissimulé entre les charmilles du Jardin français et les hauts arbres du Jardin alpin.

L'extérieur du bâtiment, à l'apparence d'une dépendance, contraste avec la décoration sophistiquée de son intérieur, paré de soie et de velours bleus et de sculptures dorées, pourtant tout de faux-semblant.

Il est inauguré en 1780, dix ans après l'ouverture du « Grand Théâtre », comme on nomme alors l'Opéra royal du château de Versailles.

Théâtre de la Reine
Entrée du théâtre.
Entrée du théâtre.

TypeThéâtre
LieuPetit Trianon, parc de Versailles, France
Coordonnées48° 48′ 57″ Nord
       2° 06′ 29″ Est
Architecte(s)Richard Mique
Inauguration1780

Cette petite salle de comédie est pour la Reine un lieu secret, loin de la cour de Versailles et de ses tourments.

Elle vient jouer elle-même la comédie, au sein d'une troupe réduite à son entourage intime, en souvenir de son goût, depuis l'enfance, pour le théâtre et la déclamation.

On y interprète les auteurs à la mode, certains d'entre eux, comme Beaumarchais, étant même interdits à la cour.

La scène, deux fois plus vaste que la salle, ainsi que la machinerie, complexe et des plus modernes, sont l'œuvre du machiniste Boullet, de l'Opéra de Paris.

Le théâtre de Trianonnote 1 est épargné lors de la Révolution française, jugé sans valeur.

Plusieurs reines et impératrices, Marie-Louise, Marie-Amélie et Eugénie, se sont, au cours du XIXe siècle, approprié le lieu, devenu en quelque sorte l'apanage des femmes.

Affecté au musée, il est très peu visité et, après quelques campagnes de restauration, est resté intact jusqu'à aujourd'hui, y compris sa machinerie, exemplaire quasi unique du XVIIIe siècle.

Commenter cet article

Archives

À propos

Louis XVI au jour le jour